Vos lunettes en 2 étapes

Lunettes pour 0 €, cliquez ici

1Sur internet achetez votre coffret "monture & verres"

Le prix du web

2800 opticiens à votre service
pour le montage

La qualité de l'opticien traditionnel

50 % d'économie moyenne Les prix du web

Avec 50 % d'économie en moyenne, Easy-verres permet de profiter des prix du web sans compromis sur la qualité.
Garantie 100 % satisfait 100% Satisfait

- Tous nos verres sont garantis 2 ans.

- Garantie d'Adaptation pendant 30 jours.
Conventionné SECU & Mutuelles Remboursement

Easy-verres est conventionné par la SECU.

Toutes nos lunettes sont livrées avec une feuille de remboursement.
Tiers Payant immédiat Tiers-payant immédiat

Easy-verres est connecté avec les pricipales mutuelles. Faites votre demande de Tiers-Payant directement sur Easy-verres.

Vous ne payez que le reste à charge.
Livraison gratuite Satisfaction client

Sur Easy-verres, la livraison est rapide et gratuite.
2 grandes marques de verres 2 grandes marques de verres

Easy-verres est le seul site à offrir 2 grandes marques de verres.

Verres de lunettes pas chers


1er JUILLET 2010


Internet a changé en profondeur le mode de vie de beaucoup d’entre nous. Il s’apprête de nouveau à chambouler nos habitudes. En effet, il est désormais possible d’acheter ses verres de lunettes de vue pas chères avec -40% d’économie, tout en conservant la qualité de service et les conseils d’un opticien professionnel.


Jusqu’à maintenant, les binoclards avaient deux possibilités pour acheter leur équipement : - Acheter leur lunettes dans un magasin d’optique classique, - Les acquérir sur internet où cohabitent 5 ou 6 sites.


Or, aucune de ces deux solutions n’est totalement satisfaisante.


Concernant la première, l’achat dans un magasin d’optique classique, cela reste un marché « flou » pour le consommateur. Au rayon des reproches qui lui sont faits on trouve : - Un manque de transparence (sans jeu de mots), - Des prix parfois flexibles selon le client, - Un manque d’information sur les produits, - Des devis incomplets, - Parfois des « arrangements » de facture en fonction des complémentaires de santé, - Etc.


On pourrait rétorquer que, s’agissant d’un métier de haute technicité, inonder le consommateur de renseignements incompréhensibles ne ferait que le désorienter encore plus. Toujours est-il qu’une enquête de l’UFC-Que choisir de 2010 tend à prouver que ces mauvaises pratiques existent bel et bien. Ainsi, l’UFC-Que choisir rapporte que « sur 50 opticiens (…) seuls 16 ont établi un devis conforme à la demande. Neuf autres ont présenté un devis conforme mais avec un ou des traitements supplémentaires pour les verres. Et pour les 16 réponses dans les clous, les prix affichés vont de 176 à 520€ ». L’UFC-Que choisir critique aussi le manque de clarté des devis, et le forte propension des opticiens à proposer des verres haut de gamme plutôt que des verres premiers prix. Ndlr : d’ailleurs, de nombreuses personnes de la rédaction ne savaient même pas qu’il était possible de choisir entre plusieurs marques de verres, et acceptaient bon gré mal gré le prix annoncé par l’opticien.


 Acheter ses verres chez un opticien offre une bonnes garantie de qualité, mais parfois pas assez de transparence ou d’information sur les caractéristiques des verres ou sur leur prix. Cette opacité est dommageable pour le consommateur qui ne sait pas vraiment ce qu’il achète.


Certaines personnes, lassées de payer des lunettes qu’elles estiment beaucoup trop chères se sont tournées vers l’optique sur internet.


En effet, depuis quelques années, des sites de vente de lunettes sont apparus sur le toile. Le modèle économique de ces sites est le suivant : vendre des lunettes complètes, c’est-à-dire verres et monture, directement, en se passant de l’intermédiaire qu’est l’opticien. Il est vrai que cette solution est tentante, en particulier grâce aux prix très attractifs qu’elle propose.


Mais ces sites ont tout de même des limites techniques et commerciales :

- Il est impossible d’essayer les montures, - La prise de mesure de l’écart pupillaire et de la hauteur est faite par le client lui-même, ce qui est loin de garantir que les verres seront correctement montés sur les lunettes, d’où un inconfort, voire un réel danger pour les yeux, - Il n’y a personne pour ajuster correctement les lunettes sur le visage du client, - Etc.


Les sites qui proposent ce genre de service se développent rapidement car les consommateurs sont surtout attirés par les prix. De plus, cela permet aussi d’éviter de se déplacer. Et, comme pour le cas d’un achat dans un magasin d’optique, il y a peu ou pas d’information sur les caractéristiques des verres. D’autre part, comme ce sont les clients qui doivent prendre eux-mêmes leurs mesures et faire eux-mêmes leurs réglages et ajustement, ces sites ne garantissent pas au patient une bonne qualité de « santé publique ». En effet, même si cela permet de faire un grosse économie, le jeu en vaut-il la chandelle si cela implique de courir le risque de s’abimer la vue ? C’est en tout cas ce que reprochent, avec raison, les opticiens à ces sites.


Ces deux modes de distribution ont leurs avantages propres, mais aucun ne satisfait pleinement la clientèle. C’est là qu’intervient easy-verres.com en proposant un habile mélange innovant entre les deux systèmes. 1. Le client achète ses verres sur le site internet où il trouve des informations complètes sur les verres qu’il achète : marque, caractéristiques, traitement, etc. ; il peut comprendre et comparer. Il bénéficie ainsi de la transparence et du meilleur prix. 2. Puis il se rend chez un opticien du réseau, où il essaye et choisit sa monture, de fait prendre ses mesures, monter ses verres, ajuster sa monture, assurer le SAV, etc. Le client profite ainsi de la qualité la meilleure via le contact physique avec son opticien.


A notre connaissance, aucune autre entreprise ne possède ce genre de service.


Mais pour que cela fonctionne, encore faut-il que le réseau d’opticiens de la société soit suffisamment important dans toute la France. Or, des opticiens Lissac, Afflelou, Optic 2000, etc. tout le mode en a déjà croisé. Mais qui peut prétendre avoir déjà vu un magasin d’optique estampillé Easy-verres ? Personne, mais rassurez-vous, c’est tout à fait normal. En effet, easy-verres ne cherche absolument pas à ouvrir ses propres enseignes, mais passe des partenariats avec des opticiens déjà en place. Ainsi, alors que le site n’est accessible que depuis mai 2010, le réseau d’opticiens partenaires de easy-verres compte déjà pas moins de 600 points dans toute la France.


L’intérêt pour le consommateur est bine évidement financier. En moyenne, les verres achetés sur le site permettent de faire une économie d’environ 40% par rapport à un achat chez un opticien en magasin. La société peut proposer des prix attractifs car, n’étant présente que sur internet, elle a des coûts de fonctionnement moindres. De plus, elle achète des volumes plus importants de produits auprès de ses fournisseurs. Toujours dans l’idée de faire baisser les coûts, elle ne multiplie pas les fournisseurs, et ne travaille qu’avec deux d’entre eux : le société Indo (n°12 mondial) et la société Zeiss (n°2 mondial). Ce sont deux grandes marques, cotées en bourse, et parfaitement connues et reconnues dans le métier. Du côté des opticiens qui acceptent de travailler avec elle, cela leur permet de capter une clientèle qui était déjà partie, ou allait partir, sur internet étant donné l’attractivité des prix qui y sont pratiqués. Bien sûr, il y a un manque à gagner car ils ne vendent plus de verres, mais ils peuvent continuer à faire du chiffre d’affaires sur la vente de monture et le montage des verres.


Vous vous faites de souci en ce qui concerne les remboursements si vous achetez par ce biais ? Rassurez-vous, easy-verres est habilité par la Sécurité sociale. Tous les verres de lunettes sont livré avec une feuille de remboursement pour la sécurité sociale, ainsi qu’une facture. Pour vous faire rembourser, il suffit d’y adjoindre la feuille de remboursement et la facture de l’opticien (pour la monture) er d’envoyer le tout à votre Caisse régionale d’assurance maladie et à votre mutuelle le cas échéant. Dans la grande majorité des cas, les mutuelles ne posent pas de problème pour rembourser ce genre d’achat. Elles y ont bien vu leur intérêt, puisque moins cher vous achetez, moins cher elles remboursent. Renseignez-vous tout de même avant d’effectuer votre achat en cas de doute.


Dans la pratique,
pour acheter vous n’avez besoin de rien d’autre que de l’ordonnance de votre ophtalmologue (ainsi que d’un ordinateur et d’une connexion à internet mais cela va se soi…). Une fois sur le site, pour commander ses verres, il vous faut fournir diverses informations techniques. Pas de panique, tout figure déjà sur votre ordonnance. Vous avez juste à recopier ce qui est écrit dessus : le type de verre (unifocal ou progressif) et la correction pour chaque œil (sphère, cylindre, axe et addition). Ensuite, vous choisissez vos options : type de monture (normale ou percée), coloration de verres (blancs, teintés, photochromiques). Apparait alors une liste de verres disponibles et correspondants à vos critères.


Dans le test que nous avons effectué, nous avons ainsi obtenu 12 types de verres possibles, allant de 19 à 79€. Le verre à 19€ était normal sans aucun traitement, tandis que celui à 79€ était durci, aminci, antireflet et antisalissure. Il faut avouer que cela change agréablement du magasin, où vous n’avez pas autant de choix, et où vous devez décider en quelques minutes des options à prendre, le tout sous le regard pesant de l’opticien qui essaie de vous convaincre de prendre des suppléments (c’est normal, c’est son rôle de commerçant, mais c’est tout de même gênant). Une fois que vous avez choisi vos verres, la phase suivante consiste à choisir un opticien pour le montage. Vous avez la possibilité de trouver par vous-même un opticien ; mais il faudra alors négocier directement avec lui le prix du montage. L’autre possibilité consiste à choisir un opticien partenaire dans la liste (plus de 600 dans toute la France), avec lesquels la société a négocié un tarif unique de 10€; par verre. Il ne reste alors plus qu’à vérifier votre commande, la confirmer et la payer par les moyens habituels. Vous recevrez vos verres chez vous par La Poste, accompagnés du bon de montage pour l’opticien, des feuilles de remboursement et de la facture.


Il faudra attendre plusieurs mois, voire années, avant de savoir si le concept rencontrera du succès. Néanmoins, nous sommes raisonnablement optimistes. La première raison qui nous incite à penser cela, c’est la forte tendance actuelle du commerce sur internet à proposer de plus en plus de produits techniques, personnalisables. Par exemple, il est devenu de nos jours possibles d’acheter sur internet des chemises sur mesure, des ordinateurs configurés, etc. et désormais donc aussi des verres de lunettes. La seconde raison, c’est que le modèle de vente de cette société a déjà fait ses preuves. En effet, de nombreuses sociétés de vente de pneus sur internet utilisent le même concept : les clients achètent leurs pneus sur le site, et vont les faire monter chez un garagiste (pour une quinzaine d’euros par pneu). Ce marché du pneu sur internet est en constante croissance depuis des années. Cela montre bien que, malgré la nouveauté de la chose, les clients n’hésitent pas à avoir recours à ce mode d’achat mêlant le en ligne et le hors ligne. Enfin, on peut aussi ajouter que plus de 29 millions de Français portent des lunettes, et qu’ils en changent tous les 3,5 ans en moyenne. C’est donc un sujet qui concerne un nombre très important de personnes, et donc de clients potentiels.


Ce nouveau concept de vente cumule les avantages. Il permet de bénéficier des prix très compétitifs d’internet, ainsi que de l’expertise d’un véritable opticien. Ce type de commerce est sans doute appelé à se développer encore plus à l’avenir, dans des domaines auxquels nous ne pensons peut-être même pas encore. S’agissant des verres, la concurrence devrait se développer rapidement.


verres de lunettes pas chers


Verres de lunettes pas chers

Retour vers La presse en parle