Vos lunettes en 2 étapes

Lunettes pour 0 €, cliquez ici

1Sur internet achetez votre coffret "monture & verres"

Le prix du web

2800 opticiens à votre service
pour le montage

La qualité de l'opticien traditionnel

50 % d'économie moyenne Les prix du web

Avec 50 % d'économie en moyenne, Easy-verres permet de profiter des prix du web sans compromis sur la qualité.
Garantie 100 % satisfait 100% Satisfait

- Tous nos verres sont garantis 2 ans.

- Garantie d'Adaptation pendant 30 jours.
Conventionné SECU & Mutuelles Remboursement

Easy-verres est conventionné par la SECU.

Toutes nos lunettes sont livrées avec une feuille de remboursement.
Tiers Payant immédiat Tiers-payant immédiat

Easy-verres est connecté avec les pricipales mutuelles. Faites votre demande de Tiers-Payant directement sur Easy-verres.

Vous ne payez que le reste à charge.
Livraison gratuite Satisfaction client

Sur Easy-verres, la livraison est rapide et gratuite.
2 grandes marques de verres 2 grandes marques de verres

Easy-verres est le seul site à offrir 2 grandes marques de verres.

Achat lunettes sur internet

achat lunettes sur internet
29 DECEMBRE 2010

Un petit tour du côté d’internet où on vous propose aujourd’hui d’acheter lunettes, verres ou encore lentilles de contact alors que l’optique très cher est très mal remboursé. Est-ce un bon plan ? Aurélien Rouvier a testé pour nous.


Selon l’humeur, Victoire porte des lunettes ou des lentilles de contact. Il y a deux ans, elle s’est laissé tenter par les prix séduisants de la vente en ligne. Depuis, elle achète ses lentilles uniquement sur internet.


« Ce qui m’a énormément séduit d’acheter mes lentilles sur internet, c’est le côté pratique. Plus besoin d’aller chez l’opticien pour les commander et d’y retourner pour aller les chercher. Je fais ça tranquillement de la maison, ça prend quelques clics, je saisis la correction que m’a indiqué mon ophtalmo sur mon ordonnance, le rayon de ma lentille, la quantité souhaitée. Et après paiement, je reçois mes lentilles en 48 à 72h maximum à la maison. »


Résultat, pour une commande qui lui couterait 138€ chez un opticien traditionnel, Victoire paye seulement 112€, une économie de 26€. Pour les lunettes vendues sur internet, l’écart peut aller jusqu’à 60%. Plusieurs raisons : un personnel réduit, pas de loyer à payer pour une boutique et une plus grande visibilité.


« Sur le site internet, on accueille des milliers de visiteurs chaque jour. On réalise donc beaucoup plus de ventes. Il faut savoir que dans un magasin optique traditionnel, on réalise en moyenne 2 à 3 ventes pas jour là où nous, on va réaliser potentiellement 20 ou 30 avec la même structure. » explique M. Jacquot, opticien chez Confort Visuel.


Une facture plus légère d’accord, mais l’internaute est-il certain de se faire rembourser par la sécurité sociale et sa complémentaire santé ?


« Lorsqu’il se trouve sur le site internet, regarder s’il y a l’agrément de la sécurité sociale qui lui assurera le remboursement. En cas de doute, qu’il prenne contact avec la sécurité sociale ou sa mutuelle pour savoir si le site est remboursé. Ce qu’il faut savoir c’est qu’à l’heure actuelle, c’est vraiment au cas par cas. Donc il n’y a pas d’assurance, hormis l’agrément, d’être remboursé par la suite. » explique la juriste Mme Baete.


L’achat sur internet soulève la question de la contrefaçon. Et à ces prix compétitifs, l’internaute est-il sur d’avoir des produits de qualité.


« Nous nous approvisionnons auprès des mêmes fabricants, ce sont les mêmes références. Nous pouvons assurer le même niveau de traçabilité. En quelques sortes, les produits sont les mêmes. Ce qui change est l’opticien. Vous avez un opticien sur internet qui peut de ce fait baisser son taux de marge. » renchérit Yves Jacquot.


« Un opticien qui est un e-opticien, comme vous l’appelez, c’est quelqu’un qui va surtout être commerçant. Et moi, je considère surtout que je suis un technicien c'est-à-dire que je prends le temps de faire le tour du marché, le tour du problème, le tour du dossier avec le client pour déterminer le meilleur produit et ça c’est quelque chose qu’un client ne pourra jamais faire devant un écran puisqu’il devra cocher des cases. » explique M. Chevet, PDT délégué, Union des Opticiens.


Si acheter des lentilles sur internet est assez simple, pour des lunettes, c’est plus périlleux. On ne se rend absolument pas compte du modèle de la lunette. Et contrairement à l’achat en boutique, il est impossible de tester à distance le confort et l’esthétique d’une monture.


« Du point de vue technique, on peut aussi avoir des erreurs dans la mesure où le nez d’une personne peut être très fin et la monture descendra, peut être très large et la monture sera trop haute. Et ça, c’est quelque chose qui n’apparaitra pas forcément sur un système informatique. » renchérit M. Chevet.


Et pour calculer la mesure essentielle au centrage des verres, on demande à l’internaute d’envoyer une photographie. Pas évident.


« Utiliser un flash et faites-vous prendre en photo en zoomant sur le visage de face. Ca a l’air quand même un petit peu compliqué. » dit une internaute.


« Est-ce qu’on peut avoir la même précisions qu’avec un pupillomètre dans les cas simples, certainement, dans les cas plus complexes pour des raisons physiques du client ou pour des raisons de forte correction, là je pense que c’est un petit peu plus difficile. »


L’offre sur internet s’adresse donc à ceux qui ont des corrections standards et ne sont pas à leur premier équipement. Reste ensuite à faire le tri entre les sites.


« Le premier conseil c’est de s’assurer qu’il s’agit d’un opticien diplômé par son numéro d’immatriculation auprès de la DAS qui est indiqué dans les mentions légales du site internet. Le second conseil c’est de regarder la nationalité de ce site internet. Il faut privilégier en général les sites français ou de l’Union Européenne. » explique Mme Baete.


Dernier conseil : préférez les sites qui proposent d’essayer leurs produits dans leur show-room ou de les ajuster chez un opticien partenaire.


achat lunettes sur internet

Retour vers La presse en parle